BIENVENUE SUR L'ATELIER DES PHOTOGRAPHES !

Un outil pédagogique d'éducation au regard gratuit et ouvert à tous.
Découvrez des photographies, rencontrez leurs auteurs et expérimentez des dizaines d'ateliers. Accéder à la plateforme
  • Mur
  • Chercher
  • Paramètres
Le mur d'images

Renvoie au mur d’images à tout moment. En cliquant sur la photographie de votre choix, découvrez l'univers de l'auteur et les ateliers associés.

La navigation

Accédez directement à la rubrique de votre choix : photographes, notions, thèmes, ateliers. Les notions photographiques sont expliquées dans le glossaire.

Mon compte

Connectez-vous ou inscrivez-vous sur l’Atelier des photographes pour avoir accès aux ateliers. Le symbole est en vert lorsque vous êtes connecté.

Informations

Retrouvez toutes les informations concernant L’Atelier des photographes et les actions pédagogiques des Rencontres de la photographie.

Télécharger le tutoriel en PDF

fermer

Martin Parr

zoomer

Portrait

Né en 1952, dans une petite ville de banlieue de Londres (Angleterre).


zoomer

The Leaning Tower of Pisa



The Leaning Tower of Pisa. Pisa, Italy. 1990. © Martin Parr / Magnum

Biographie

Martin Parr a étudié la photographie à l’école Manchester Polytechnic. Il entre à l’agence Magnum en 1988, puis devient associé en 1991-1992 et enfin membre à part entière en 1994.

Lire la suite Refermer

Après avoir été révélé aux Rencontres d’Arles en 1986, il est exposé dans le monde entier. C’est un photographe influent dans le champ du documentaire, notamment pour s’être intéressé à des sujets de la société occidentale contemporaine tels que la consommation, le tourisme, la richesse.


Paroles d'auteur

« Je fais des images sérieuses qui s’efforcent d’être divertissantes. Je photographie mon hypocrisie et celle de ma société. On m’accuse de ne pas prendre parti.

Lire la suite Refermer

On m’oppose au photo-reporter qui dit vouloir dénoncer ou changer le monde. Le photographe documentaire ne veut pas dénoncer, il veut révéler et comprendre. J’apporte également mes qualités d’Anglais. Nous croyons en l’insinuation, en l’ironie, et je crois à l’expression de l’ambiguïté à travers la photographie. Je suis très intéressé par la vulnérabilité, celle que recherche le comédien quand il nous fait rire de nous-mêmes. C’est cette même vulnérabilité que je tente d’exploiter, de rendre manifeste à travers ma propre photographie. »


Le regard du médiateur

Cette image représente la tour de Pise, en plan large, vue depuis l’esplanade qui amène au monument. Le point de vue est recherché par les touristes.

Lire la suite Refermer

En effet, on voit des hommes et des femmes s’adonner à une gymnastique qui peut paraître ridicule à celui qui ne voit pas la mise en scène à laquelle ils se prêtent : ils font mine de soutenir la tour sur le point de tomber. Le photographe choisit de se décaler pour ne garder que la posture burlesque des estivants de profil, le genou fléchi et les mains levées. L’image ne paraît ni recadrée, ni redressée : elle semble sortie d’un appareil Kodak jetable, instrument prisé des touristes des années 90 dont Martin Parr reprend ironiquement l’esthétique.


Notions photographiques

MISE EN ABYME

 

La mise en abyme est la répétition à l’intérieur de l’image d’une image semblable, procédé comparable à un jeu de miroirs dans lesquels un objet peut se refléter à l’infini. Le théâtre dans le théâtre cher à Shakespeare, de même que « Les Ménines » de Vélasquez ou « Les Epoux Arnolfini » de Van Eyck dans l’art pictural, sont de célèbres mises en abyme.

Lire la suite Refermer

Martin Parr en est passé maître avec sa série sur les touristes : il photographie des groupes de personnes en train de « s’immortaliser » devant les colonnes ensoleillées de l’Acropole d’Athènes ou des visiteurs agglutinés devant « La Joconde » prenant des clichés.
Pour être amusante, cette mise en abyme est toujours signifiante et n’en égratigne pas moins les stéréotypes : Martin Parr pose un regard sur notre façon de voyager, lorsque nous ne voyons plus par nous-mêmes mais à travers l’objectif d’un appareil, pour se dire « j’y étais ». Il nous interroge ainsi sur le tourisme de masse.


Connexion
Mot de passe oublié ?
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Inscrivez-vous

L'accès aux ateliers est gratuit, nous vous demandons simplement de bien vouloir remplir au préalable un formulaire d'inscription.